L’Atelier

En 1945, Simone cherche un emploi de couturière. Elle vient se présenter à l’atelier de confection tenu de main de maître par Léon et son épouse.

Les quatre ouvrières, déjà installées et aux caractères bien trempés, l’accueillent chacune à leur manière.

Le temps s’écoule, fait patiemment son oeuvre et délie les langues. Les secrets font doucement surface, souvent douloureux, mais toujours partagés avec solidarité autour de la table du labeur.